Le robinier

/Le robinier
Le robinier2013-02-15T15:18:08+00:00

Le robinier faux acacia

Originaire d’Amérique du Nord, le robinier fit son apparition en Europe au début du XVII° siècle. Il figure donc comme beaucoup d’autres, au rang d’essences que l’on appelle introduites. Dès son arrivée sur le continent, et en même temps qu’on le plantait,
on se préoccupa de lui donner un nom. Ses feuilles, ses gousses et surtout ses épines
le firent, à l’époque, appeler acacia, ce qui avait le mérite de souligner la ressemblance
de cet arbre avec les vrais acacias subtropicaux, mais qui était, botaniquement parlant, inexact et parfaitement impropre. Ce n’est qu’au siècle suivant que l’arbre fut officiellement
et plus logiquement baptisé robinier en hommage à Jean Robin, qui sema le premier spécimen européen.

Le bois de robinier est très dur. Il est également lourd, d’une densité comparable à celle
du chêne. Relativement difficile à usiner ce bois est assez peu employé en menuiserie
et en ébénisterie, d’autant que l’on ne lui laisse jamais atteindre un grand diamètre.
Sa dureté et sa relative élasticité l’ont cependant fait autrefois utiliser en carrosserie
et en charronnage pour jantes et rayons de roue, mais aussi pour la confection
de manches d’outil, d’instruments oratoires, de barreaux de chaise et d’échelle,
de roues dentées. Plus surprenant, on le cite pour la fabrication de baguettes de tambour.

Le bois de robinier présente toutefois le très gros avantage d’être d’une grande stabilité : laissé dehors, il n’enfle ni ne se contracte sous l’influence de la pluie ou de l’humidité.
Ce bois est également très résistant aux facteurs de décomposition, c’est-à-dire
aux attaques des insectes et à celles des champignons en particulier. Il est répertorié
en classe 4 au niveau de ses résistances.

Toutes ces qualités font du robinier un bois de choix pour les éléments devant rester dehors. C’est aussi un bois qui prendra une belle patine rose/orangé pour des sièges d’intérieur.
La suavité des fleurs du robinier est mise à profit pour faire de délicieux beignets printaniers et les abeilles se régalent du pollen des fleurs pour en faire un miel savoureux
et réputé pour son parfum.